DSC_3339-porte-misericorde-texte

LE THEME 2016

Fr. Olivier de Saint Martin

Fr. Olivier de Saint Martin

Heureux les miséricordieux !

L’enjeu de notre pèlerinage sera de retrouver la joie de la miséricorde pour en vivre et la communiquer au monde… Pour cela, il nous faudra passer par 4 étapes tout en nous laissant guider par le prédicateur, le frère Paul-Marie Cathelinais

La première nous pousse à recevoir la miséricorde. Il s’agit d’ouvrir notre cœur à l’amour qui peut transformer notre vie en combattant le mal qui nous agresse. Il s’agit d’abord de l’amour que le Seigneur veut nous donner en particulier à travers le sacrement de la réconciliation. Mais le Seigneur veut nous soutenir aussi à travers les autres : il faut accepter l’aide qu’on nous apporte, comme le font les pèlerins en situation d’autonomie réduite… Pour manifester cette ouverture, n’oublions pas de passer la porte sainte, les piscines, la cure de pardon, le sacrement de la réconciliation pour découvrir la joie d’être sauvés.

La seconde nous pousse à nous faire miséricorde. Se faire miséricorde, c’est prendre soin de son âme, de son corps, de son cœur. C’est comprendre ce dont nous avons besoin pour être capable d’aimer. Il y a les conférences qui nourrissent notre intelligence, il y a les temps de prière, ensemble et seul, qui nourrissent notre lien au Seigneur… Cette année, pour ceux qui veulent vivre différemment le Pèlerinage, il y aura une retraite. Trois jours à un rythme différent, sans courir, sans picorer dans les conférences mais en suivant les 2 enseignements quotidiens de sœur Anne. Se faire miséricorde pour découvrir la joie de vivre en Dieu.

La troisième nous pousse à faire miséricorde.  Il s’agit de recevoir la misère des autres comme si c’était la nôtre et de leur venir en aide au travers de gestes concrets. Ce peut être au travers d’un engagement comme bénévole au service des pèlerins ou encore au travers de plusieurs gestes que nous proposons : lavement des pieds, don du sang, visite de détenus par la prière, ou encore les écoles du soir qui nous donneront des moyens concrets pour aimer et nous conduiront à la joie du don.

La quatrième est d’aller annoncer la miséricorde Il n’est pas non plus possible de garder pour nous ce que nous aurons reçu. Cette expérience de la miséricorde doit nous remplir de joie et nous pousser vers les autres pour annoncer ce que nous aurons vécu. Ce sera le dernier jour en passant la porte jubilaire dans l’autre sens, celui qui nous envoie vers la ville, ce sera en partageant ce que nous avons découvert, …

Chers amis qui visitez ce site, prenez le temps de la navigation pour découvrir ce que ces quelques mots ne peuvent totalement dévoiler. Et surtout, venez et voyez ! Faits l’expérience d’une parenthèse qui s’ouvre pour ne plus se fermer !

Je vous donne rendez-vous à Lourdes du 4 a 8 octobre prochain. Votre région vous attend !

Fr. Olivier de Saint Martin, o.p.
Directeur du Pèlerinage